PETIT BOULOT POUR PASSER LE TEMPS

Écriture : Ronan Cheviller, en jeu avec Gaële Cerisier


Durée : 1h - A partir de 12 ans

 

 Les représentations programmées en 2020

dans le cadre de la Saison des Droits Humains // Nantes 

sont reportées :

Entrée gratuite sur réservation - avec pass sanitaire

> MAR 12 OCT 2021 à 20h30 au Pôle étudiant, campus Tertre

Sur réservation : compagniemoradi@laposte.net

> MERC 13 OCT 2021 à 20h au Restaurant Solidaire Interlude, 106 boulevard des Belges

Jauge limitée - Résa : En ligne de préférence, sur Helloasso ou au restaurant Interlude

> JEU 14 OCT 2021 à 14h30 à la Maison quartier des Dervallières, 5 rue Auguste Renoir

Jauge limitée - Sur réservation : compagniemoradi@laposte.net

Extrait 

LUI : Je peux vous avouer quelque chose ?
ELLE : Allez-y, on est là pour ça.
LUI : J'aurais aimé être Gaston Lagaffe.
ELLE : Gaston Lagaffe ?
Gaston Lagaffe ne répond plus aux conditions socio-économiques de maintenant.
Gaston Lagaffe appartient au temps où on gardait son travail à vie.
Gaston Lagaffe, c'est ringard.
Et puis, qui connaît encore Gaston Lagaffe ?
Lagaffe, oui, il existe, mais c'est pas la bonne direction.

L'histoire de la pièce


Une femme, un homme se sont réunis pour parler du travail. Ils veulent comprendre comment ça marche. Ce duo, installé à une table chargée de dossiers, vous convoque pour un débat sur le boulot. Ils essaient de savoir à quoi ça sert. Oui, il faut en parler. Ils déterminent une série de questions qui doivent permettre de trouver de véritables motivations au travail.


Ils creusent ces questions jusqu'à l'absurde. Ils pourraient être chez eux, ils pourraient être au travail, qu'importe, on ne sait pas... Ils observent des raisons obscures qui les renvoient au monde de l'enfance. Ils se jouent du boulot comme deux acrobates défient la gravité.

Ils arrivent même à faire disparaître le travail... Ainsi que Gaston Lagaffe, ils auront dépensé une énergie folle à ne pas travailler.


C'est une farce. Ils démontent le travail, mais ne savent pas comment le remonter. Il ne fallait pas s'attaquer à un aussi gros chantier...

 

Ils vont se nourrir de petites histoires, de jeux de mots, de mythologies, de romans pour chercher des réponses : Ils travaillent leurs désirs contradictoires, leurs désirs de comprendre et d'expérimenter.

La démarche artistique participative dont la création est issue

Cette création se nourrit d'une enquête menée sur trois années auprès d'habitant-e-s du quartier Breil-Barberie ainsi que d'étudiant-e-s du campus universitaire à Nantes.

 

Chercher un autre regard sur le travail pour donner à voir et à entendre le rapport subjectif que chacun entretient avec le boulot, cette comédie humaine du travail... Ces rencontres et collectes de témoignages ont aussi été accompagnées d'ateliers de créations théâtrales participatives avec des amateur-e-s. Des restitutions ont été présentées au fil des trois années : lors du festival Turbulences au campus, dans divers lieux du quartier du Breil, au festival Les Scènes Vagabondes au parc de la Gaudinière, au Jardin des plantes lors des Heures d’été & au Théâtre Francine Vasse - Nantes/ Les Laboratoires Vivants.

Projet produit de 2016 à 2019 par le THéâTRe aMOk avec le soutien de la DRAC Pays de la Loire, de la Préfecture et du Conseil départemental de Loire-Atlantique, de la Ville et de l'Université de Nantes & de la Fondation SNCF. 

Photos : Eric Milteau

LABEL_SDH - HOR-RVB.jpg
INTERLUDE _LOGO_image pour imprimeur_Pla
Logo_Accoord2014.jpg